English version (original) - German version - Spanish version


Je suis une femme non conforme du genre (gender nonconforming) de 22 ans qui s'identifiait auparavant comme un homme trans gay. J'ai eu des problèmes de dépression, d'anxiété, d'autisme et de PTSD* pendant de nombreuses années.
Lorsque j'étais trans, j'avais l'impression qu'être un homme gay résoudrait certains de mes problèmes comme la haine que j'avais envers moi-même, mon manque de relation à la féminité et un mal-être général. Je pensais que la masculinité gay serait plus sûre et respectable que d'être une femme en dehors des normes de genre.

Je me suis injectée de la testostérone et j'ai subi une mastectomie. Elle a été approuvée par mes médecins même si j'étais suicidaire à l'époque. Mais ma transition ne m'a pas aidée à me sentir mieux.

C'est seulement grâce à la TCD** que j'ai commencé à m'accepter et à m'aimer en tant que femme. Pour moi, détransitionner signifie se pardonner ses défauts et accepter son corps et son esprit pour ce qu'ils sont au lieu d'essayer de se cacher derrière un masque d'identité de genre.

Pour moi, détransitionner c'est se sentir mieux mentalement et ne plus être freinée par des attentes sexistes venant de la société et de soi-même.
Pour moi, détransitionner signifie devenir entière en aimant chaque partie de soi-même, et ne pas essayer de changer les choses que l'on perçoit irrationnellement comme n'étant pas assez bien.

*Syndrome de Stress Post Traumatique
**Thérapie Comportementale Dialectique



< Précédent    Suivant >
this website and all its images are protected by copyright. reproducing or distributing an image or part of an image in any form or manner is illegal. they may not be published without prior permission from the founders of Post Trans..